Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 17:11

Auteur : Wilkie Collins

 

Court résumé : La jeune Clara voit partir au loin sur le même bateau son fiancé et son ex-fiancé qui a juré de tuer celui qui lui a volé sa promise. Bien que ce dernier ne connaisse pas l’identité de son concurrent, Clara est sûre qu’un drame va bientôt se produire. Comment le sait-elle ? Elle en a eu des visions.

 

Mon avis perso : Bon alors il faut dire que c’est le premier livre de Wilkie Collins que je lis et je suis bien consciente  qu’il ne s’agit pas là de son meilleur opus.  Vu les nombreuses critiques élogieuses vues partout dans la blogosphère au sujet de la Dame en Blanc, je pense que je me ferai une bien meilleure idée une fois que je l’aurais lu que celle que je me suis faite avec The Frozen Deep. Je ne dirais pas que ce livre m’a entièrement déplu, mais il faut dire qu’il s’agit là d’un stéréotype  de ce que j’appellerais le roman pour dame bien pensante du XIXe siècle cherchant un peu de suspens et de mystère. On a droit à tous les vieux clichés sur l’Ecosse, ses campagnes et ses superstitions. Notre jeune héroïne aurait des visions inexpliquée parce qu’elle aurait été élevée au cœur de ces superstitions et dans leur croyance. Tout ceci est en fait bien gentillet et m’a laissée un peu froide avec le sourire aux lèvres quand même parce qu’on peut bien en sourire. Enfin bref pas de quoi casser trois pattes à un canard. Ah oui aussi autre fait intéressant que j'allais oublier: d'après une note à la fin du livre cette histoire est en fait l'adaption en roman d'un pièce écrite et jouée par Wilkie Collins et Dickens. Dans ce contexte je pense que l'histoire m'aurais sans doute un peu plus intéressée.

 

Nombre de pages : 112

 

Temps mis pour le lire : 5 jours

 

Note : 10/20


Les 3 premières phrases :


The date is between twenty and thirty two years ago. The place is an English sea-port. The time is night.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ys 23/09/2010 17:39



Et donc il parait que Dickens a mis tout son âme dans l'interprétation de Wardour, quelle chance ont eu ceux qui l'ont vu !



LN 23/09/2010 18:30



Oui c'est sûr :-)



Isil 24/02/2009 09:26

Ce texte n'est pas le plus réputé de Collins. Je le lirai par intérêt surtout qu'il en est question dans le roman Drood de Dan Simmons, que j'ai adoré. Mais en sachant à quoi m'attendre.

LN 24/02/2009 13:03


Oui rien d'exceptionel. Qu'est-ce qu'on en dit dans le roman Drood de Dan Simmons?


keisha 21/02/2009 13:50

Complètement inconnu !! Pourtant j'en ai lu des Wilkie Collins, des bons et des moins bons !

LN 23/02/2009 12:25


Oui je crois qu'ils l'avaient mis en évidence à la bibliothèque parce que justement il n'était que très rarement emprunté! ya peut-être une explication pour ça ;-)


Lectures en cours

En ce moment je lis :

 

Dans-les-forets-de-Siberie.jpg

 

 com-digitale-expliquee-a-mon-boos.png

 

 

Pages