Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 16:31

Une fois n'est pas coutume je fais un article sur une pièce que je compte bien aller voir lors de mon prochain passage à Paris. "Pourquoi?" me demanderez vous. Et bien d'abord parce que j'aime beaucoup Daniel Pennac (en particulier la série Malaussène et son approche de la lecture). Et puis Bartleby est un livre que je voulais lire depuis longtemps. Donc c'est une occasion à ne pas manquer.

Mais bon assez parler de moi, voici plutôt les infos sur le spectacle:

BARTLEBY le scribe
Une histoire de Wall Street
d’Herman Melville
Mise en Scène de François Duval

Daniel Pennac vient sur scène nous faire partager sa passion pour l’énigmatique nouvelle d’Herman Melville:

"Bartleby est l’histoire d’un homme qui s’arrête. Un homme qui cesse de jouer le jeu des hommes. Il exprime cette décision par un refus poli, “I would prefer not to” (je préférerais pas), en se refusant à toute explication.
Or, le narrateur de cette histoire, un avoué de Wall Street chez qui Bartleby remplit la fonction de scribe, se fait, lui,
un devoir de comprendre tous ses semblables. Un face à face entre deux solitudes, donc : Bartleby, l’homme
qui ne veut plus jouer à l’homme, et le narrateur, l’homme qui ne peut vivre sans comprendre les hommes. Le duel de nos deux tentations favorites, en somme.
"
Daniel Pennac

C'est à partir du 20 février 2009 au :
Théâtre de la Pepinière.
7, rue Louis Le Grand 75002 Paris
Tarif unique : 25 Euros (moins de 26 ans : 10 Euros)

Et en exculisivité voici une petite interview de Daniel Pennac sur le sujet :

Pourquoi Bartleby ? (Daniel Pennac)

Je ne sais plus quand j’ai lu le Bartleby de Melville pour la première fois. Mes plus vieux amis affirment que je leur en parle depuis toujours. Bartleby et son notaire me hantent. Le premier par son refus de jouer le jeu des hommes, le second par son vain acharnement à comprendre ce refus, l’un et l’autre par la bouleversante et drolatique confrontation de leurs solitudes. Si on demandait à Bartleby le pourquoi de cette lecture publique, il répondrait, impavide: «Ne voyez-vous pas la raison de vous-même?» C’est tout ce que se proposait Melville : voir par soi-même, c’est à dire au plus profond de nous, où gît ce rire qui accompagne, quoi que nous fassions, nos efforts les plus méritoires. Et puis, toute ma vie, j’ai lu à voix haute (à voix autre). Il fallait bien que ça finisse sur la scène d’un théâtre. D’autant plus qu’aujourd’hui j’ai l’âge du narrateur de cette histoire. C’est idiot, mais ça crée des liens.




J'espère bien avoir le temps de lire le livre (en VO bien entendu) et de vous en faire un commentaire avant d'aller voir la pièce.

Partager cet article

Repost 0
Published by LN - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires

suzanne sourget 28/02/2010 22:15


Je découvre avec plaisir votre blog.

Amis de Melville et de Pennac, sachez que cette pièce passe à Boulogne sur mer le vendredi 12 février, pour un tarif un peu moins "parisien": 10 euros pour les majeurs, 8 pour les moins de
18ans...

Il est programmé dans le cadre d'un festival annuel des rencontres de la culture et de la critique "Bd Sainte Beuve" (du nom du célèbre critique d'origine boulonnaise); toute une gamme de RV
originaux, avec débats ouverts à tous les publics après les spectacles ( prix de poésie, théâtre, expo, performances, musique, colloques, cercles littéraires, gastronomie...).

Pour en savoir plus, vous pouvez jeter un coup d'oeil au site http://www.bdsaintebeuve.fr.

Je précise que je n'ai rien à gagner dans cette histoire, ces rencontres sont organisées par une asso "çà et là", et pour la plupart, gratuites.

Nous serons très heureux de vous rencontrer au cours de cette semaine, dans une ville du Pas de Calais qui gagne à être connue !

Cordialement et littérairement,

Suzanne


LN 01/03/2010 10:47


Merci j'ai déjà vu la pièce et je ne pourrai malheureusement pas me rendre à ce fesival, mais je laisse votre commentaire si cela intéresse certains lecteurs du blog.


Coco Box 15/05/2009 13:59

C'était juste une manière de dire que j'adorerais que Pennac vienne me raconter des histoires le soir avant de m'endormir !

LN 18/05/2009 11:58


oui effectivement ce serait bien ;-)


Coco Box 15/05/2009 10:48

Super spectacle, quoique… Trop de monde, trop chaud, fauteuil trop étroit et trop raide… Je garde le conteur, la lumière, l’histoire et la mise en scène mais j’enfile le pyjama, je me glisse dans mon lit et j’écoute pendant des heures ! Bravo Pennac !

LN 15/05/2009 13:54


Je suis allée le voir pendant le premier mois de ses représentations. J'ai trouvé qu'il y avait du monde certe, mais je ne rappelle pas spécialement de la chaleur ou de l'inconfort des siège. Je me
rappelle que j'avais trouvé ce petit théâtre très mignon ;-) Mais bon, je n'ai peut-être retenu que les bons aspects de la représentation ;-)


dasola 03/03/2009 16:31

Bonjour, moi aussi (et pourtant j'habite à Paris), j'aimerais bien aller voir ce spectacle: pour le texte avec le leitmotiv (je ne préfèrerais pas), et pour Pennac récitant qui dirait pas son propre texte. Et puis la Pépinière théâtre a une jolie salle et cela dure 1h00. Bonne fin d'après-midi.

LN 03/03/2009 17:44


J'espère que ça sera bien. Je ne connais pas du tout ce théâtre pour l'instant. A priori un bon moment en perspective :-)


Eeve, phedre034 26/02/2009 18:15

J'ai dévoré Bartleby de Melville, qu'on m'avait fait lire à la fac. C'est excellent. Et si Pennac s'en mêle, alors cela devient tout simplement irrésistible!

LN 02/03/2009 15:10


Oui il faut maintenant que je me dépêche de trouver le livre afin de pouvoir le lire avant la représentation!


Lectures en cours

En ce moment je lis :

 

Dans-les-forets-de-Siberie.jpg

 

 com-digitale-expliquee-a-mon-boos.png

 

 

Pages