Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 15:32

Auteur : Haruki Murakami

Court résumé: Série de 6 nouvelles qui ont pour thème récurrent la question de comment vivent après le tremblement de terre ceux qui n’ont été touchés que de loin. En effet, l’action de chaque nouvelle se situe juste après le tremblement de terre de Kobe en 1995. Aucun des protagonistes de ces nouvelles de vit à Kobe mais tous ont des liens avec cette ville qu’ils ont rompus depuis longtemps et que cette catastrophe leur rappelle. Ces courtes histoires nous transportent donc dans différents univers du Tokyo en plein boom économique. Pourtant malgré toutes ces richesse un tremblement de terre vient rappeler aux hommes que tout n’est que factice dans le monde qui les entoure et ils se retrouvent perdus, seuls et délaissés dans un monde sans but et sans sens. Pour des milliers de personnes la vie s’arrête là alors qu’eux ils doivent continuer à vivre. Mais pour quoi ?

Mon avis perso : C’est le premier livre de cet auteur que je lis. Cela faisait longtemps que j’avais envie de le découvrir vu toutes les critiques positives que je lisais sur les blogs. Je n’ai pas du tout étais déçue. Habituellement je n’aime pas beaucoup les nouvelles parce que je n’ai pas vraiment le temps de m’attacher aux personnages. Mais ce petit livre avec des récits courts et variés m’a permis de faire connaissance avec l’univers de Murakami et me donne très envie de découvrir ses romans. A travers ses nouvelles on ressent bien aussi ce qu’il a dû éprouver lorsqu’il a décidé de rentrer au Japon après l’attentat de Kobe. Difficulté de faire coïncider ses souvenirs avec le monde qu’il découvre en revenant. Ainsi dans chacun des ses personnages on retrouve un peu de ses craintes et de ses questions. Même dans le personnage de Super-Grenouille qui en plus de sauver Tokyo s’avère être un grand connaisseur en littérature ou Nimit le chauffeur Thaïlandais et Satsuki la docteur qu’il conduit et qui sont tous les deux des grand fans de jazz. Cela m’a permis aussi de me familiariser un peu avec la culture japonaise que je connais très peu finalement. Bref un univers à la fois froid et désorienté mais qui termine sur une note d’espoir. Comme quoi malgré tout il y a une vie « Après le tremblement de terre ». 

Nombre de pages : 132

Temps mis pour le lire : 5 jours

Note : 14/20

Les 3 premières phrases : Five straight days she spent in front of the television, staring at crumbled banks and hospitals, whole blocks of stores in flames, severed rail lines and expressways. She never said a word. Sunk deep in the cushions of the sofa, her mouth clamped shut, she wouldn’t answer when Komura spoke to her. She wouldn’t shake her head or nod.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lectures en cours

En ce moment je lis :

 

Dans-les-forets-de-Siberie.jpg

 

 com-digitale-expliquee-a-mon-boos.png

 

 

Pages