Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 18:09

Potentiel-du-sinistre

 

Auteur : Thomas Coppey

 

Court résumé :

Chanard obtenu le poste de ses rêves : il intègre enfin Le Groupe ! C'est le début d'une ascension sociale assurée que rien ne pourra plus arrêter... à moins que...

 

Mon avis perso :

Un livre qui montre le vrai travail d'enquête qu'a mené son auteur afin de représenter de manière objective et sans fioriture le monde de l'entreprise tel que le vive des milliers d'employés aujourd'hui.

 

Les personnages évoluent selon les normes précises qui suivent à la lettre les codes corporate des multinationales. Ils pensent vivre une vie parfaite conforme tous les principes qui satisfont les désirs qui doivent les rendre heureux. Surtout aucune originalité, aucune prise de décision improvisée. Tout doit correspondre au plan classique de la réussite sociale.

 

Cette lecture m'a donné froid dans le dos tellement, les personnages me rappellent certaines personnes que je cotoie ou que j'ai cotoyées à mon travail en particulier. Des gens persuadés d'être heureux, qui ont peur du changement, de tout ce qui sort de la routine. Des gens qui ne ressentent rien ni pour les autres ni pour eux-mêmes et qui s'en rendent à peine compte et que cela ne dérange pas le moins du monde. Tout ce qui leur importe c'est d'avoir leur place bien au chaud dans les petite case pré-établies de la notre belle société actuelle.

 

Tout au long du livre, je ressentais une sorte d'oppression. Je n'avais qu'une envie terminer cette lecture et retrouver enfin un sentiment de libération, de liberté, d'existence et de vie tout simplement. J'ai espéré un retournement de situation et il est arrivé. Mais cela pas été pour autant libérateur. L'oppression est restée présente jusqu'à la fin. 

 

La fin fut d'ailleurs une surprise intéressante. Elle ouvre mais referme immédiatement tout idée de changement, de renouveau. Et l'on est bien heureux et on se rassure un peu comme on peut en refermant ce livre : c'est bon c'est fini, je peux reprendre ma vie et la vivre comme je le souhaite. Mais le peut-on vraiment?

 

Nombre de pages : 192

 

Temps mis pour le lire : 2 semaines

 

Note : 16/20

 

Les 3 premières phrases :

"Si Chanard avait des doutes, si certaines de ses paroles sonnaient, lors des premiers entretiens, comme des tentatives pour se vendre, il s'est peu à peu approprié le discours du Groupe. Il fait sa profession de foi avec tact, prenant soin de ne laisser aucune incertitude quant à son humanité. Il admet qu'il y a parfois de la frustration à rentrer chez soi et à ne pouvoir consacrer plus de temps à Capucine, née il y a deux mois."

 

Thomas-Coppey.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lectures en cours

En ce moment je lis :

 

Dans-les-forets-de-Siberie.jpg

 

 com-digitale-expliquee-a-mon-boos.png

 

 

Pages