Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 11:36

persuasion

 

Auteur : Jane Austen

 

Court Résumé :

Anne Elliot est la deuxième fille de Sir Walter Elliot un gentleman anglais très fier de sa propre personne et de son rang qui, depuis la mort de sa femme, n’a d’yeux que pour sa fille ainée Elizabeth.  Anne est une personne effacée qui n’a pour lui aucun intérêt. Sir Walter à cause de sa folie des grandeurs se voit contraint d’abandonner sa belle maison de Kellynch Hall qui est devenue trop onéreuse et décide de se retirer à Bath dans un logement plus modeste mais qui lui permettra de garder le même train de vie à moindre frais.


Kellynch Hall est donc mis en location, et les locataires, les Crofts, ne tardent pas à emménager. Quelle n’est pas la surprise d’Anne lorsqu’elle apprend que Mrs Croft n’est autre que la sœur d’un certain Capitain Wentworth à qui elle fut fiancée plus de 8 ans auparavant. Sir Walter trouvant le jeune homme trop inférieur en rang et en richesse pour une Elliot avait mis fin à l’union. Mais désormais, le temps a passé et Anne se demande s’il est possible que le Capitaine Wentworth l’aime encore…

 

Mon avis perso :

Quand je relis le résumé que je viens d’écrire, j’ai l’impression de me trouver face à une histoire de la collection Harlequin. Mais en fait il n’en ait rien. On retrouve ici encore une fois le style inimitable et inoubliable de Jane Austen qui nous embarque à partir d’une histoire somme toute banales, dans des péripéties inattendues.

 

J’ai, de toute façon, un a priori très positif sur cette auteure et je sais d’avance que je vais aimer quand je commence un de ses livres. Mais au départ, j’ai quand même eu un doute. Le personnage d’Anne me semblait trop fade, trop effacé. J’avais envie de sa secouer, qu’elle se bouge pour que les autres personnages se rendent compte de ses qualités. Mais en fait c’eut été inutile car ce personnage nous surprend petit à petit tout en finesse. Au fil de la lecture, on s’aperçoit de sa force et que finalement elle-seule a de l’importance et les autres personnages imbus de leurs personnes ne sont là que pour la valoriser. Au final, peu importe si son père, ses sœurs &co finissent par la remarquer ou pas. Ce personnage a son propre monde et des amis qui savent reconnaître sa vraie nature et la considèrent à sa juste valeur.


Persuasion02-.jpg


Je ne m’attendais pas non plus à tant de suspens concernant les liens qui unissent les personnages. Jane Austen arrive à promener son lecteur d’idée en idée pour finalement le conduire exactement où il souhaitait aller au départ. Mais le lecteur arrive à destination tout surpris de se retrouver là après de nombreux détours qui lui ont fait imaginer un autre but pour ce voyage.

 

Il s’agit donc encore une fois d’un livre remarquable que nous a la issé Jane Austen. Et bien que j’aie eu quelques doutes au début, j’ai refermé le livre avec la certitude que ce roman faisait bien encore partie des grands romans de cette auteure.

 

Nombre de pages : 224

 

Temps mis pour le lire : 4 jours

 

Note : 17/20

 

La première phrase:

 

Sir Walter Elliot, of Kellynch Hall, in Somersetshire, was a man who, for his own amusement, never took a book but the Baronetage; there he found occupatio n for an idle hour, and consolation in a distressed one; there his faculties were roused into admiration and respect, by contemplating the limited remnant of the earliest parents; there any unwelcome sensations, arising from domestic affairs changed naturally into pity and contempt as he turned over the almost endless creations of the last century; and there, if every other leaf were powerless, he could read his own history with an interest which never failed.

 

persuasion.png

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Margotte 29/12/2010 20:49



J'avoue encore une fois : je n'ai jamais lu Jane Austen... Et voilà encore un billet tentateur pour me le rappeler...



LN 30/12/2010 12:49



hahaha!!! Et bien vas-y laisse toi tenter ;-)



Géraldine 29/12/2010 17:18



Je n'ai lu qu'une de ses oeuvres, Lady Susan, en format folio 2 €, en guise de test, car je ne suis pas très "classiques". J'ai finalement bcp aimé et ne serais pas contre le fait de renouveler
l'expérience avec d'autres titres, pas trop épais, comme celui ci par exemple.



LN 29/12/2010 19:47



Je crois que c'est surtout Emma qui est épais. Mais je te conseille fortement Pride and Prejudice qui est mon préféré :-)



dimitri 22/12/2010 16:27



J'aime beaucoup Jane Austen. Mais d'une manière générale, j'adore les auteurs Anglais. Il y a un humour, une manière d'écrire, une atmosphère très typique chez ces auteurs. Je suis très rarement
déçu. Au début j'avais peur que J.Austen donne dans la mièvrerie mais en fait, pas du tout. Par contre je n'ai pas lu persuasion, c'est à faire.



LN 22/12/2010 17:07



Moi aussi j'aime beaucoup les auteurs anglais. Je trouve que les sujets dont ils parlent et la manière dont ils les abordent est souvent bien plus intéressants que ceux de beaucoup d'auteurs
français malheureusement. Je te conseille Persuasion, je suis sûre qu'il te plaira? Quels autres auteurs anglais lis-tu? Histoire de me donner quelques nouvelles idées ;-)



keisha 22/12/2010 10:21



Un des plus beaux de l'auteur, tout en finesse...



LN 22/12/2010 11:39



Ce n'est pas mon préféré mais j'aime tous les romans de Jane Austen :-)



Laeti (histoires-de-livres) 21/12/2010 13:29



Je n'ai jamais lu de Jame Austen mais tu me donnes envie de découvrir! Merci pour ce partage!



LN 21/12/2010 14:02



Je te conseille de commencer par Orgueil et Préjugés qui est mon préféré :-)



Lectures en cours

En ce moment je lis :

 

Dans-les-forets-de-Siberie.jpg

 

 com-digitale-expliquee-a-mon-boos.png

 

 

Pages