Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 13:18

vie-devant-soi

Auteur : Romain Gary


Court Résumé :

Le petit Momo, enfant abandonné et confié aux bons soins de Madame Rosa, vit à Belleville dans les années 60 et se pose beaucoup de questions pour son âge. Mais est-il vraiment de son âge ? Dans ce récit, nous suivons les tribulations d’un enfant perdu mais au caractère bien trempé qui se bat pour survivre au  milieu d’un monde qu’il a dû mal à suivre. Au travers de son histoire nous découvrons aussi les personnages les plus insolites qui peuplent ce Paris qui l’a vu grandir un peu trop vite.

 

 

Mon avis perso :

Me voici de retour sur ce blog pour un peu plus longtemps que la dernière fois je l’espère. Si mes publications se sont ralenti mon rythme de lecture est toujours le même et je m’en veux de ne pas avoir pu partager avec vous mes découvertes littéraires de ces derniers mois. Je vais donc faire mon possible pour y remédier pour mes lectures suivantes.


De Romain Gary, je n’avais lu jusqu’à présent que Chien Blanc qui m’avait laissé l’impression inoubliable d’avoir découvert un chef-d’œuvre mais avant tout et surtout un être extraordinaire qui grâce à ses convictions politiques et son courage avait mené la vie d’un grand héros.


Ici le style est complétement différent. Je ne suis absolument pas déçue par cette lecture. Au contraire. Ce roman m’a permis de découvrir un autre pan du talent littéraire de Romain Gary. A première vue, l’univers dans lequel évolue notre petit Momo est extrêmement compliqué et complètement inadapté à un enfant de 10 ans. Mais ce petit bonhomme extraordinaire nous fait presque oublier tout cela grâce à sa verve incomparable qui nous fait presque dédramatiser les situations les plus dramatiques en leur conférant une tonalité comique presque incongrue. Et l’on ne peut s’empêcher de rire en lisant la description faite par Momo de la grosse Madame Rosa, chauve, sale et exilée dans un autre temps  que celui du présent.


Tous les personnages en deviennent touchant même le pire des proxénètes du quartier qui vient régulièrement prendre des nouvelles de la vieille dame ou le travesti ancien boxeur sénégalais qui prend soin de la famille quand Madame Rosa commence vraiment à perdre la tête.


Un très bel hommage à ce peuple du Paris populaire et miséreux trop souvent dénigré !

 

Nombre de pages : 256

 

Temps mis pour le lire : 2 semaines

 

Note: 17/20

 

La première phrase :

 

"La première chose que je peux vous dire c’est qu’on habitait au sixième à pied et que pour Madame Rosa, avec tous ses kilos qu’elle portait sur elle et seulement deux jambes, c’était une vraie source de vie quotidienne, avec tous les soucis et les peines."

romain-gary.jpeg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lylou 13/04/2014 19:59

J'ai beaucoup aimé cette lecture et suivre Momo dans son monde bien compliqué pour un enfant.

dasola 24/08/2013 22:04


Bonsior, ravie de ton retour sur la blogosphère. Sinon, je n'ai encore jamais rien lu de Romain Gary, mais je garde un bon souvenir du film "La vie devant soi" de Moshé Mizrahi avec Simone
Signoret (1977). Bonne soirée.

LN 27/08/2013 18:07



Bonjour dasola, je ne connais pas encore ce film, mais tu me donnes bien envie de le découvrir :-)



Midola 08/08/2013 08:17


J'ai lu ce roman il y a une dizaine d'années et je garde un souvenir assez précis des réflexions (qui ne manquent pas de logique) du garçon.

LN 12/08/2013 15:47



Oui, c'est assez impressionnant !



Lectures en cours

En ce moment je lis :

 

Dans-les-forets-de-Siberie.jpg

 

 com-digitale-expliquee-a-mon-boos.png

 

 

Pages