Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 11:43

 

placeEtoile

 

Court Résumé :


Raphaël Schlemilovitch, jeune héritier d’un New-Yorkais vénézuélien, jeune dandy des temps modernes, se veut être le juif universel et l’antijuif, le juif qui se cache et celui qui se montre, le juif bien français, collabo à ses heures et le juif persécuté et exterminé dans un camp. De même il souhaite que tous les juifs, non juifs et antijuifs ne soient qu’un ensemble de personnes dont il est impossible de déterminer de quel côté ils se trouvent.

 

Il est le juif et le collabo universel, de tout temps de toute époque et à l’origine de tous les conflits.


 

Mon avis perso :


J’ai encore une fois été très surprise par ce roman. La 4e de couverture ne donne pas beaucoup d’indication sur le contenu réel de ce livre. On se rend compte par contre, après coup, que le titre du livre est extrêmement bien choisi. Notre héro ne sait en effet pas ou se situer dans ce monde et ou placer cette étoile.

 

Il s’agit là du premier roman publié de Patrick Modiano et lorsque l’on parcourt sa biographie on ne peut s’empêcher d’effectuer de nombreux parallélismes entre ce roman et de nombreux thèmes et événements de sa propre vie : les voyages, son père absent, son éducation en Suisse, la maladie de son frère à qui est dédié ce livre etc. Dans ce livre son personnage est à l’image de son père. On ne sait jamais qui sont ses vrais amis et quelles valeurs il défend vraiment.

 

On ne sait pas bien non plus à quelle époque se situe le narrateur : pendant la guerre, après, bien avant ... Ce qui fait parti de ses délires et de sa réalité. On observe par moments, une distanciation du narrateur par rapport à son récit quand il change de pronom, passant presque par hasard du  « je » au « il » et au « nous ». Comme s’il ne se voulait plus acteur mais juste spectateur de son récit. On retrouve aussi le problème de la culpabilité qui revient souvent. Par exemple, lorsque le narrateur prétend que c’est lui qui a causé la mort de ses amis.

 

Le style nous entraine dans un tourbillon qui m’a fait beaucoup penser au Elles se rendent pas compte de Boris Vian où le personnage est lui aussi un jeune dandy à la recherche de sensations fortes et de provocation gratuite.

 

Finalement, je m’attendais à une histoire beaucoup plus tranquille et pas trop dérangeante à l’image du seul livre de Modiano que j’avais lu jusqu’à présent, Dans le café de la jeunesse perdue. Comme quoi je m’étais bien trompée sur cet auteur dont je ne savais rien et que j’imaginais juste en intellectuel bien tranquille qui aime à ressasser les vieux souvenirs de sa jeunesse parisienne. J’ai donc été surprise, mais je suis incapable de dire pour l’instant si j’ai aimé ou pas ce roman, je pense qu’il faut prendre un peu de temps pour le digérer et s’en faire une réelle opinion.

 

Voir aussi l'avis de Liza.

 

Nombre de pages : 211


Temps mis pour le lire : 1 semaine


Note : 14/20


Les 3 premières phrases :


C’était le temps où je dissipais mon héritage vénézuélien. Certains ne parlaient plus que de ma belle jeunesse et de mes boucles noires, d’autres m’abreuvaient d’injures. Je relis une dernière fois l’article que me consacra Léon Rabatête dans un numéro spécial d’Ici la France : « … Jusqu’à quand devrons-nous assister aux frasques de Raphaël Schlemilovitch ?

 

patrick_modiano.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hathaway 23/08/2010 14:46



De Modiano j'ai lu et aimé "Rue des boutiques obscures" et "L'horizon" récemment. J'avais moins accroché avec "Dans le café de la jeunesse perdue" mais je serais curieuse de lire son tout premier
livre...



LN 23/08/2010 15:39



Oui il n'a rien à voir. J'ai du mal à croire qu'il s'agisse du même auteur.



mango 02/08/2010 21:13



J'ai bien aimé:"Dans le café de la jeunesse perdue", le seul livre que j'ai lu de lucet auteur, mais tu me donnes envie de poursuivre avec celui-ci, surtout s'il est d'un genre tout différent.



LN 03/08/2010 10:03



Oui pour le coup rien à voir! c'est vraiment un style complètement différent :-)



Stephie 30/07/2010 09:07



Il est dans ma PAL mais pour combien de temps encore ?



LN 02/08/2010 10:59



C'est bien ça le problème, il est difficile de savoir à l'avance quand et si un livre va en sortir un jour!



cocola 28/07/2010 20:11



J'ai vraiment très envie de découvrir Modiano, celui-là ou un autre. En plus ces derniers temps, j'en entends souvent parler... signe du destin ;) ?



LN 29/07/2010 11:02



Tout dépend quel genre de livre t'intéresse. Si tu veux quelque chose de plus classique et plus calme, je te conseille plutôt Dans le café de la jeunesse perdue, mais sinon, si tu veux quelque chose qui secoue un peu et qui peut
même choquer, je te conseille La place de l'étoile.



Lectures en cours

En ce moment je lis :

 

Dans-les-forets-de-Siberie.jpg

 

 com-digitale-expliquee-a-mon-boos.png

 

 

Pages