Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 16:33

HiverIndien.jpg

 

Auteur : Frédéric Roux



Court Résumé :


Il ne fait pas bon vivre dans la réserve indienne des Makahs de Neah Bay. La communauté ne semble être constituée que de perdants alcooliques à qui la vie ne peut rien offrir de plus glorieux et réconfortant qu’une bonne bouteille de wisky et surtout la bonne cuite qui s’en suit.  Percy, l’indien le plus sexy de la réserve s’en contentait bien jusqu’à présent : une partie de chasse à l’écureuil, un ou deux vol par-ci, par-là et une bonne beuverie pour passer le temps lui suffisait amplement. Mais voilà que du jour au lendemain son frère Stud débarque tatoué de la tête au pied après trois ans en prison. La prison justement l’a fait réfléchir et il se dit que cette vie là ne suffit pas et qu’il ne peut pas continuer comme ça plus longtemps. Sa décision est prise, les indiens pour s’en sortir doivent renouer avec les traditions de leurs ancêtres afin de ne plus errer sans but sur cette terre qui leur a été volée. Il convainc ainsi après avoir affronté quelques réticences et incrédulités, son frère et ses amis de toujours -  une bande de loosers – de l’accompagner dans un projet fou : reprendre la chasse à la baleine !


Contre toute attente, ce projet est rapidement pris au sérieux par le conseil tribal des Makah et commence à faire grand bruit, pas seulement dans la région mais dans tout le pays, voire dans le monde entier. Les défenseurs des droits des animaux ainsi que les journalistes s’en mêlent, les chasseurs de baleines du monde entier, sans compter les anonymes qui viennent de toutes parts pour se faire une idée par eux-mêmes de ce qui peut bien se passer à Neah Bay. Cette petite bourgade perdue au milieu de nulle part devient alors le théâtre d’un combat sans merci entre les défenseurs des traditions makahs et les « sauveurs de la mer ».

 


Mon avis perso :


Une bonne surprise c’est une des premières choses qui me vient à l’esprit pour qualifier cette lecture. Je n’avais jamais entendu parler de Frédéric Roux et encore moins des indiens Makahs. Après cette lecture je n’en sais pas vraiment plus sur cet auteur mais j’ai en tous cas appris beaucoup sur cette tribu indienne et ses traditions. L’auteur arrive à rendre attachants ces personnages insupportables. On éprouve de la compassion pour des brutes sanguinaires et des poètes mous et alcooliques. On a envie de croire à leurs exploits, de les encourager et on espère de tout cœur qu’enfin dans leur vie ils vont pouvoir accomplir quelque chose de positif qui contribuera à leur communauté. Les personnages secondaires sont aussi très importants dans cette histoire et l’on comprend pourquoi ils sont décrits avec tant de détail dans un style non dénué de piquant satirique. Je me suis également demandé si le romancier français dont il est question brièvement en une phrase au milieu du livre n’est pas tout simplement un petit clin d’œil pour nous rappeler la présence de l’auteur qui a tenté de comprendre autant qu’il le pouvait les descendants des Makahs et leur acharnement à reprendre une pratique tribale disparue depuis près d’un siècle.


Il est vrai que ma lecture a un peu trainé en longueur car elle est tombée au dernier moment entre mon déménagement et mon changement de boulot. Mais cela a toujours été un plaisir pour moi de retrouver cette histoire dans mes moments de répit. Le style est empreint d’une certaine poésie mais qui reste simple et brute à l’image des personnages. J’ai aussi apprécié la Bande-Son à la fin du livre qui permet de se plonger encore plus dans l’atmosphère dans laquelle évoluent nos héros. On a aussi l’impression de lire un vrai roman américain sans avoir les inconvénients des mauvaises traductions qui pourraient altérer le style original de l’auteur. Malgré tout cet auteur et sa relation aux Makahs dans la vraie vie reste un peu un mystère pour moi, n’ayant pas trouvé beaucoup de renseignements sur lui sur internet. Alors n’hésitez pas à me donner plus d’informations si vous en avez. Je remercie également Suzanne de Chez les filles et aux éditions du Livre de Poche pour cette belle découverte.


 

Nombre de pages : 498


Temps mis pour le lire : 3 mois


Note : 15/20


Les 3 premières phrases :

« La balle a pénétré entre deux côtes et explosé son cœur.

Teddy est mort avant que son crâne touche terre.

Le crime était parfait. »

Voir aussi l'avis d' emiLie

logo.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lael 05/03/2010 15:17


il n'y en a pas beaucoup qui l'ont apprécié! en tant qu'ancienne étudiante en ethnologie, j'ai vraiment aimé ce roman et je suis ravie de lire ton avis positif


LN 05/03/2010 18:08


J'ai beaucoup apprécié toute les recherches que l'auteur a dues faire sur le sujet pour coler au plus proche de la réalité et j'ai trouvé très intéressante l'histoire des Makahs qui décident après
tant d'années de reprendre la chasse à la baleine.


Stephie 03/03/2010 08:58


Kalistina me l'a offert lors du swap Noël, ton avis le fait remonter sur ma PAL ;)


LN 03/03/2010 11:57


Après c'est sûr qu'il faut être motivée pour lire les 500 pages sur la préparation d'un événement qui n'aura peut-être jamais lieu. Mais l'histoire est vraiment originale et elle m'a pas mal plu
pour ça aussi.


emiLie 02/03/2010 18:55



Je l'ai il y a peu de temps et je lui ai aussi trouvé des longueurs, j'ai été déçue!



LN 03/03/2010 11:55


Oui c'est vrai qu'il y a quelques longueur et qu'on a parfois l'impression que ça n'en finira jamais! mais j'ai quand même pas mal aimé, sachant que je n'en attendais rien au départ.


Lectures en cours

En ce moment je lis :

 

Dans-les-forets-de-Siberie.jpg

 

 com-digitale-expliquee-a-mon-boos.png

 

 

Pages