Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 11:12

entrelesmurs.jpg

 

Auteur : François Bégaudeau

 

Court Résumé :

Prof de français dans un lycée un peu en difficulté du XIXe arrondissement de Paris, le narrateur partage en direct avec nous, durant une année scolaire, son quotidien répétitif au milieu de professeurs et d’élèves qui semblent plus désabusés les uns que les autres.

 

Mon avis perso :

On en a tellement parlé il y a quelques années qu’à l’époque je n’avais pas vraiment envie de lire ce livre. Désormais, le temps ayant passé, je me suis dit qu’il fallait bien que je découvre cet opus encensé par la critique et dont tout le monde s’accorde à dire qu’il est le reflet magistral de ce qui se passe réellement dans les écoles d’aujourd’hui. Une fenêtre sur une réalité qui échappe à la plupart d’entre nous, en somme.

 

Je dois avouer que j’ai été extrêmement déçue non pas tant par l’histoire en elle-même mais par le style du narrateur et plus encore par le narrateur lui-même. On comprend qu’il soit désabusé face à des situations qui se répètent et qu’il ne peut changer, mais son rôle même de professeur dans un collège lui incombe une autorité dont il semble prendre un malin plaisir à abuser pour se moquer ouvertement des élèves qui sont souvent perdus dans ce monde dont ils n’ont pas les clés.

 

Evidemment, il n’enseigne pas dans le collège le plus facile du monde, mais ce n’est pas une raison.  D’autant plus qu’il est loin d’être dans le pire. Le problème est qu’il donne l’impression d’être tellement méprisant vis-à-vis de l’ignorance de ses élèves que, très souvent, il n’arrive pas à changer de perspective pour se mettre à leur niveau afin de leur expliquer les choses de manière claire. La plupart des explications finissent par embrouiller encore plus les esprits des collégiens sans répondre le moins du monde à leurs interrogations.

 

Je comprends bien que lorsque l’on est professeur, on souhaiterait avoir des enfants parfaits qui apprennent facilement et sagement, voire même qui savent déjà tout. Mais alors, quel rôle pourrait jouer un professeur dans ce contexte trop idéal. Le rôle même du professeur est au contraire d’ouvrir ses élèves à de nouveaux champs de pensées, et de leur expliquer le monde dans lequel ils vivent afin qu’ils en comprennent les codes et deviennent des adultes (plus ou moins) responsables.

 

En lisant ce livre, j’ai eu l’impression de notre ami le narrateur avait depuis longtemps perdu de vu cet objectif, ou alors ne s’y était jamais vraiment intéressé. S’il est si désabusé c’est qu’il vit toujours dans ce rêve du professeur valorisé par ses élèves idéaux, qui comprennent tout et savent tout immédiatement. Dans ce contexte, il éprouve un tel décalage avec le monde réel qu’il ne peut descendre de son piédestal de professeur où il s’est lui-même placé. Alors que sa fonction implique au contraire qu’il s’adapte au niveau de ses élèves afin de les faire progresser le mieux possible en fonction de leurs capacités actuelles.

 

Le style de l’auteur n’est pas non plus des plus exceptionnels. Il est même plutôt médiocre car il tente tant bien que mal de reproduire les situations qu’il vit avec ses élèves, ses pensées, sa vision de ses autres collègues de manière continue et l’ensemble donne plutôt un mixe de lassitude passive avec un regard critique sur tout ce qui l’entoure. Il essaye également de reproduire les différents dialogues avec les élèves où il leur reproche de faire des fautes qu’il commet également lui-même à tout instant. Cela donne donc un style qui se veut à l’image de l’oralité de son quotidien mais qui, en fait, en devient simplement médiocre et maladroit.

 

Ce livre se lit facilement et sans effort, mais n’apporte pas grand-chose au débat. Par contre, j’ai entendu dire beaucoup de bien du film qu'il me reste à découvrir.

 

Nombre de pages : 290

 

Temps mis pour le lire : 3 semaines

 

Note : 8/20

 

Les 3 premières phrases :


Trois jours avant, j’ai décacheté l’enveloppe d’un index fébrile. Première feuille à peine parcourue, je suis passée à une seconde noircie par un tableau rectangulaire divisé en une cinquantaine de cases. Les colonnes des lundi, mardi, mercredi et jeudi étaient variablement remplies, et vierge celle du vendredi comme j’en avais fait la demande.

 

begaudeau.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

monpetitchapitre 02/03/2012 13:24


Oui en effet, le film est très bien. Pour ce qui est du livre, ton commentaire confirme ce que j'avais déjà entendu: dispensable!

LN 11/03/2012 20:25



Complètement ;-)



Stephie 11/12/2011 19:20


Et le film est encore pire, et l'auteur je ne peux même plus supporter de l'entendre parler...

LN 23/12/2011 15:59



Bon bah comme ça c'est réglé ;-) Mais je pense que je verrai tout de même le film par curiosité tout en sachant que je risque d'être bien déçue...



L'irrégulière 29/11/2011 17:29


j'avais trouvé ce livre, ainsi que le film, particulièrement navrants...

LN 29/11/2011 22:57



OK, moi qui pensais que le film rattraperait un peu le livre, peut-être pas tant que ça finalement...



dasola 29/11/2011 10:06


Bonjour LN, je n'ai pas lu le roman mais j'avais beaucoup aimé le film (qui ne fait pourtant pas l'unanimité dans le corps enseignant) Je connais quelques profs de la "vieille école" qui ont été
en colère contre le film, quant au livre... Bonne journée.

LN 29/11/2011 22:56



Bonsoir dasola, je pense que je vais bientôt me décider à voir le film pour comparer surtout s'il est mieux que le livre que je n'ai vraiment pas aimé. Bonne soirée à toi!



Laeti (histoires-de-livres) 28/11/2011 10:34


Je ne l'ai pas lu, mais par contre j'étais allée voir le film au cinéma il y a quelques années, et je me souviens que j'avais bien aimé! Ce genre d'histoire étant basée plus sur les dialogues, il
est vrai que ça passe mieux au cinéma que dans un livre! :)

LN 28/11/2011 19:16



Oui, pour l'instant, je n'ai entendu que des avis positifs sur le film. Mais le livre je déconseille...



Lectures en cours

En ce moment je lis :

 

Dans-les-forets-de-Siberie.jpg

 

 com-digitale-expliquee-a-mon-boos.png

 

 

Pages