Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 20:40

Désolée pour ceux qui attendait le commentaire sur le livre de Constance de Salm. Mais entre temps je suis tombée sur celui-ci à la bibliothèque ;)

Auteur : Annie Ernaux

Court résumé : L'auteur vient de perdre sa mère. Afin de combattre la douleur que cet événement fait naître en elle, elle décide de se souvenir. Se souvenir de ce que sa mère était avant la maladie et comment elle est devenue ce qu'elle était au moment de sa mort.

Mon avis perso : C'est le premier livre de cette auteur que je lis. Je ne pense pas avoir choisi le plus réjouissant mais il m'a donné envie d'en lire d'autres. Annie Ernaux nous présente ici à la fois la vie de sa mère telle qu'elle l'a vécue en tant que sa fille et telle qu'elle pense que sa mère l'a vécue. Par moment elle prend aussi une certaine distance par rapport à l'acte qu'elle est entrain d'entreprendre :  écrire sur sa mère et la peine qu'elle ressent à l'idée de sa mort. En particulier le fait qu'elle vit désormais un temps dans lequel sa mère n'a plus d'existence et ne connaîtra donc jamais. C'est donc un livre intense qui permet également au lecteur de découvrir la vie d'une femme pas complètement ordinaire du XXe siècle.

Nombre de pages : 106

Temps mis pour le lire : 3 jours

Note : 16 /20

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yv 01/07/2008 18:02

Annie Ernaux est coutumière des livres forts. celui-ci, mais aussi La place (sur son père) et L'événement (sur un avortement, avant 1975). toujours une écriture sèche et directe.

Florinette 24/05/2007 21:41

Je le lirai certainement un jour, dès que je serais prête pour être tout à fait franche, car j'ai également perdue ma mère atteinte d'un cancer. Merci pour cette découverte !

LN 25/05/2007 13:05

Je crois qu'en fait l'écriture de ce livre lui a permis de faire le deuil de sa mère plus sereinement, en lui permettant de se remémorer sa mère dans sa vie entière et non pas seulement à la fin lors des moments difficiles.

jonathan 24/05/2007 02:48

C'est un livre de quelle année? Il me semble intéressant.
Du même genre, Nicole Malinconi, auteur belge, a écrit pas des oeuvres sur le même thème après la mort de sa mère puis de son père: "Nous deux" et "Da solo". Le langage y est familier mais l'histoire, personnelle, est vécue par le lecteur de très près.
A bientôt

LN 25/05/2007 12:50

C'est un livre de 1988.
Dans un livre de 1997 qui s'appelle "Je ne suis pas sortie de ma nuit" elle raconte aussi ce qu'à été le quotidien vécu au côté de sa mère atteinte de la maladie d'Alzeimer.

Lectures en cours

En ce moment je lis :

 

Dans-les-forets-de-Siberie.jpg

 

 com-digitale-expliquee-a-mon-boos.png

 

 

Pages