Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 14:14

Auteur: Maggie O’Farrel

 

Court résumé : Iris n’a, à sa connaissance, depuis la mort de son père, plus de famille de ce côté de la famille à part la mère de celui-ci. C’est pourquoi elle tombe complètement des nues quand un médecin de l’hôpital psychiatrique la contacte pour lui annoncer qu’elle a aussi une grand-tante, la sœur de sa grand-mère paternelle dont elle est devenue la tutrice légal depuis que sa grand-mère a été placée en maison de retraite suite à son Alzheimer. Mais qui est donc cette tante dont personne n’a jamais entendu parler ? Pourquoi a-t-elle été enfermée pendant plus de 60 ans dans un établissement psychiatrique ? Est-elle vraiment folle ? Et surtout que faire d’elle ?

                         

Mon avis perso : Extrêmement bien présenté. J’admire la manière dont est fait le récit à trois voix : Esme qui oscille entre le présent et les souvenirs du passé, Iris qui se rappelle aussi et Kitty qui aura bientôt tout oublié. J’avais noté cette lecture en lisant le commentaire d’Ys qui m’avait plu et je suis contente de l’avoir trouvé par hasard à la bibliothèque. Je ne connaissais rien à l’histoire de l’internement des femmes et c’était assez choquant. Apparemment si tu femme ne suivaient pas le chemin souhaité par ses parents ou son mari elle pouvait se retrouver internée en asile psychiatrique pour des raison dérisoires telles que chanter, essayer une robe ou ne pas obéir aux ordres qu’on lui donne. Du coup, ça m’a aussi envie d’en savoir plus sur le sujet pour comprendre comment une société dite civilisée pouvait dans un passé encore assez récent traiter les femmes de cette manière. Par ailleurs, j’ai beaucoup aimé la couverture avec le portrait de cette femme à l’allure mystérieuse qui m’a vraiment donné envie de savoir qui se cachait derrière Esme. Je recommande donc vivement cette lecture.

 

Nombre de pages : 277

 

Temps mis pour le lire : 5 jours

 

Note : 17/20

 

Les 3 premières phrases :

 Let us begin with two girls at a dance.

They are at the edge of the room. One sits on a chair, opening and shutting a dance-card with gloved fingers.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Manu 12/01/2009 07:50

Je viens aussi de le lire et j'ai beaucoup aimé. Comme toi, je trouve choquant ces internements abusifs !

LN 12/01/2009 11:39


Surtout que c'est un sujet dont on ne parle que très peu finalement.


anjelica 11/01/2009 16:05

Je l'ai noté après plusieurs billets enthousiastes, de plus mon coup de coeur de l'année 'Quand tu es parti' est de cette auteure. Sur un sujet un peu similaire, je te conseille le très beau film 'Magdalène sisters'.  

LN 12/01/2009 11:38


Oui j'ai vu ce film. Magnifique! Merci aussi pour cette autre référence de cette auteure :-)


keisha 07/01/2009 17:31

Ce livre voyage, je l'attends avec de plus en plus d'impatience !

LN 07/01/2009 18:00


Je pense qu'il va te plaire aussi :-)


Ys 07/01/2009 15:06

C'est un très beau livre, servi par une construction efficace et originale. Je suis très contente qu'il t'ait plu.

LN 07/01/2009 16:53


Merci beaucoup d'en avoir parlé. ça a été une très belle découverte.


Lectures en cours

En ce moment je lis :

 

Dans-les-forets-de-Siberie.jpg

 

 com-digitale-expliquee-a-mon-boos.png

 

 

Pages