Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 16:50

Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt


Court Résumé : Je recopie ici la 4e de couverture car je n’ai vraiment pas le courage de me casser la tête pour ce livre : « Pour guérir d’un rupture sentimentale, un homme se réfugie à Ostende, ville endormie face à la mer du Nord. Sa logeuse, la solitaire Anna Van A. (là une parenthèse s’impose pour montrer à quel point ce livre donne l’impression d’avoir été écrit et  édité à la va vite : le nom de la logeuse est Emma et non Anna), va le surprendre en lui racontant l’étrange histoire de sa vie, où se conjugue l’amour me plus passionné et un érotisme baroque. Superbe mystificatrice ou femme unique ? 

Cinq histoires où Eric-Emmanuel Schmitt montre le pouvoir de l’imagination dans nos existences. Cinq histoires - La rêveuse d’Ostende, Crime parfait, La guérison, les mauvaises lectures, La femme au bouquet - suggérant que le rêve est la véritable trame qui constitue l’étoffe de nos jours. »


Mon avis perso : Quelle horreur !!!! Je dois avouer que c’est la première pensée qui m’est venue à l’esprit dès la première page. Ce livre est une énorme daube, une escroquerie littéraire ! J’ai vraiment été déçue d’autant plus que je me rappelais avoir vraiment bien aimé Oscar et la dame rose et Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran du même auteur. Mais là j’avais beau partir avec un a priori positif, ce n’était pas possible ! J’ai cru que j’allais devoir arrêter très rapidement cette lecture qui m’ennuyait au possible. Ces histoires sont remplies de clichés sur tout et tout le monde (des personnes d’origines ethniques variées aux femmes célibataires en passant par les hommes qu’il décrit comme beaux et séduisants). Toutes les femmes de ces histoires sont censées être des énormes nunuches amoureuses d’hommes plus beaux et plus intelligents qu’elles. En plus tout ça est écrit dans un style insupportable que je qualifierais de sous-rohmerien (j’aime bien Rohmer mais là ce n’est pas un compliment) ou sous-Marc Lévy (et là c’est vraiment pas un compliment). Plus je lisais et plus j’avais l’impression de relire ce que j’aurais pu écrire dans mes rédactions au collège ou les histoires de ma grand-mère. En plus, on a l’impression que l’auteur s’est servi d’un dictionnaire de synonyme pour remplacer des mots simples par des mots plus inhabituels ce qui donne parfois un aspect ridicule au récit. Par exemple sur 300 pages on trouve au moins 3 ou 4 fois le verbe « dégoter » et plusieurs fois aussi l’expression « sombrer dans l’inconscience » pour dire que quelqu’un s’endort (à part le lecteur). Bref un style vraiment exaspérant et sans aucune originalité. Les sujets auraient pu être intéressants mais il n’y a jamais aucun approfondissement des personnages et des situations. Juste à certains moments de la pseudo psychanalyse qui me donnait encore plus envie de jeter le bouquin. Je crois bien que c’est le pire livre que j’ai lu depuis longtemps, voire de toute ma vie !


Nombre de pages : 311


Temps mis pour le lire : 1 semaine


Note : 5/20

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nicolas 14/07/2009 12:58

Ce n'est pas un chef-d'oeuvre, mais j'ai bien aimé. Comme d'hab, ça se lit bien, il y a de m'imagination... les nouvelles sont assez inégales, les deux premières m'ont beaucoup plu (sachant que la première est largement la plus longue). J'ai moins aimé les autres: j'ai abandonné la dernière et j'ai trouvé un peu nian nian celle qui se passe à l'hôpital. Inégal, donc, mais pour me répéter, les deux premières m'ont bien accroché.

LN 14/07/2009 13:03


Moi je n'ai apprécié aucune de ces nouvelles. Je l'ai toutes trouvées nian nian comme tu dis.


Yv 31/08/2008 14:26

Pour ma part, j'aime beaucoup E-E Schmidt, mais ne connais pas ce livre-là. J'ai lu entre autres, "La part de l'autre" que j'ai trouvé très bon. Mais, on peut toujours se planter, même les auteurs reconnus.

LN 01/09/2008 12:27


oui bah là pour le coup il s'est complètement trompé!


Ys 30/08/2008 11:00

Eh ben voilà qui a le mérite d'être clair... je n'aime pas cet auteur (j'ai détesté Oscar et la dame rose, un tire larmes à mon avis) alors ton billet ne m'étonne pas

LN 01/09/2008 12:24


C'est vrai que ça faisait un moment que je n'avais rien lu de cet auteur. Comme quoi mes goûts ont peut-être un peu évolué.


Lectures en cours

En ce moment je lis :

 

Dans-les-forets-de-Siberie.jpg

 

 com-digitale-expliquee-a-mon-boos.png

 

 

Pages